Skip to main content

ANGOULEME : Circuit des Remparts, le programme 2023

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

ANGOULEME : Circuit des Remparts, le programme 2023

Lors de sa conférence de presse du 31 août 2023, le Circuit des Remparts d’Angoulême a dévoilé l’intégralité du programme de cette nouvelle édition.

Des plateaux inédits, des rassemblements exceptionnels, des expositions uniques, de remarquables invités d’honneur et un public de passionnés, l’événement s’inscrit parfaitement dans le contexte des Journées du Patrimoine qui se dérouleront sur ce même week-end et qui rendront cette année hommage au Patrimoine Vivant et au Patrimoine du Sport.

C’est lors de la présentation en janvier de l’affiche 2023, réalisée par Michel Janvier, illustrateur, coloriste, lettreur de bande dessinée mais aussi et surtout grand passionné d’automobile, que le Circuit des Remparts d’Angoulême avait annoncé les thèmes de sa 51e édition : le Centenaire de la marque MG, le cinquantième anniversaire de la production de la Lancia Stratos et la marque Ballot, fondée par l’industriel angoumoisin Ernest Ballot.

Et pour mettre en valeur ces trois légendes, les organisateurs de cette course mythique ont réuni des véhicules rares qui s’affronteront lors des courses du dimanche, s’exposeront dans la ville ou participeront aux Concours d’Elégance et d’Etat.

Un programme riche pour des célébrations qui se veulent inoubliables et qui, comme chaque année, ne manqueront pas d’enthousiasmer les spectateurs fidèles à ce rendez-vous.

LES COMPETITIONS ET DEMONSTRATIONS

Classées par âge et par catégorie, le Circuit des Remparts présente chaque année des voitures qui racontent un siècle d’automobile sportive.

Les essais, courses et démonstrations se dérouleront le dimanche 17 septembre de 8H00 à 19H00 sur le circuit historique, selon les différents plateaux.

La billetterie reste ouverte en ligne sur le site ou sur place (dans la limite des places disponibles pour les tribunes) : Place Bouillaud (tous les jours), Jardins de l’Hôtel de Ville et avenue Wilson (le dimanche uniquement).

Six plateaux compétition FFSA :

1. Plateau Prince Bira : MG d’avant-guerre

Pour les célébrations du centenaire de MG, le Circuit des Remparts a réuni un plateau exceptionnel, inédit en France, puisqu’il présentera notamment cinq K3, deux Type C, une Leonidas et deux Bellevue, sans oublier la MG R Type de Christian Berthold, une voiture unique au monde, un seul exemplaire ayant survécu.

Un plateau qui prend le nom du prince Birabongse Bhanutej Bhanubandh, plus tard couramment appelé en Europe « Prince Bira », car la MG K3 Châssis 3030 de ce pilote thaïlandais, un des plus grands gentlemen-drivers de son époque, sera aux Remparts aux mains du pilote néo-zélandais John GILLETT.

L’édition 2023 du Circuit des Remparts d’Angoulême accueillera également la MG K3 numéro de châssis 3009, sortie en 1933, plus connue sous le nom de « K3 Reg Parnell », du nom du pilote ayant remporté avec elle toute une série de victoires. Considérée comme l’une des plus belles MG Spéciales, elle avait été transformée après avoir été fortement endommagée par Parnell aux 500 miles de Brooklands en 1937. Dans la plus pure tradition des MG Spéciales, la K3 poursuivit sa carrière en compétition après la guerre, s’engageant même…. au Circuit des Remparts d’Angoulême en 1947.

Les autres plateaux de cette édition 2023 sont :

2. Plateau Marc Nicolosi : Bugatti

3. Plateau Maurice Trintignant : moins de 1500 cm3 avant-guerre

4. Plateau Raymond Sommer : plus de 1500 cm3 avant-guerre

5. Plateau Jean-Pierre Beltoise : GT/GTS avant 1965

6. Plateau Henri Greder : GT/GTS de 1965 à 1976

Deux plateaux démonstration :

7. Plateau Louis Rosier : voitures de sport des années 50

8. Plateau Bernard Darniche : Lancia Stratos

LES RALLYES – SAMEDI 16 SEPTEMBRE

Quatre rallyes auront lieu le samedi 16 septembre, avec des parcours différents et adaptés à l’âge des véhicules engagés :

1. Le Rallye des Doyennes, réservé aux voitures d’avant 1914 : départ Champs de Mars à 9H00

2. Le Rallye des Légendes, pour les voitures jusqu’en 1959 : départ Champs de Mars à 9H00

3. Le Rallye International de Charente, qui rassemble les voitures depuis 1960 : départ Chais MAGELIS à 8H30

3. Le Rallye Ernest Ballot : pour la première fois, une « balade sur les traces d’Ernest Ballot » sillonnera les routes charentaises, départ 17 rue Hergé à 9H00

LES CONCOURS

Comme chaque année, le concours d’Elégance et le concours d’Etat, labellisés par la Fédération Française des Véhicules d’Epoque (FFVE), constitueront des moments forts de ce week-end automobile et accueilleront un très large public, qu’il soit initié ou juste amateur de belles voitures.

1. Le Concours d’Elégance : vendredi 15 septembre à 20H30

Les voitures engagées se présenteront au public avec leur équipage Place du Champs de Mars.

Parmi elles, la MG NA de 1934 Pierre BOTHOREL. La marque Ballot sera également représentée.

Elles seront soumises à l’œil averti d’un jury inédit 100% féminin. En plus d’Anne ASENSIO actuelle Vice-Présidente Design Experience chez Dassault Systèmes, dont la participation avait été annoncée dès le mois de juin, le jury sera composé de Pascaline MASCITTI (Directrice Commerciale et Communication, Secta AUTOSUR), Pascale DECKER (collaboratrice journaliste automobile), Corinne CEREDE (agent d’assurance) et Françoise CONCONI, ex-co-pilote de rallye.

2. Le Concours d’Etat et de Restauration : remise des prix le samedi 16 septembre à 17H30

Les voitures seront exposées samedi et dimanche, le concours se déroulera le samedi 16 septembre toute la journée place Saint-Martial.

Le jury sera composé de trois membres de la FFVE (Daniel PALENI, Michel PIAT et Robert-Louis BREZOUT FERNANDES) ainsi que de trois professionnels reconnus dans leur domaine (Patrice COUTANT, Atelier de la Belle Epoque, Stéphane ROCHEREAU, RS Automobiles et Aimé GIRE, spécialiste moteurs retraité).

Ces experts s’attacheront à sélectionner la voiture qui est la plus proche de son état d’origine.

Dans le cadre du Centenaire de la marque, une MG participera à ce concours : la NA Bellevue de Bernard DOUCHET.

TABLE RONDE LANCIA STRATOS

Celle qui se montre au premier plan de l’affiche 2023 célèbrera les cinquante ans du début de sa production, avec tout naturellement la présence de Bernard DARNICHE qui, à lui seul, totalise 43 victoires sur Stratos et plus de la moitié des victoires Lancia en compétition, toutes disciplines confondues.

Il participera également à la table ronde dédiée à la reine incontestée des rallyes. Animée par Jean-Luc FOURNIER, fin connaisseur de l’automobile et auteur d’un ouvrage sur l’histoire du Circuit des Remparts, elle se tiendra le samedi 16 septembre à 16H00 au premier étage de la Brasserie l’Atelier dans le centre-ville d’Angoulême, face à l’Hôtel de Ville.

Pour évoquer la Stratos, son palmarès riche de trois titres de Champion du Monde, trois titres de Champion d’Europe, et un nombre record de près de 500 victoires dans les rallyes les plus prestigieux, Jean-Luc Fournier accueillera, aux côtés de Bernard DARNICHE, Françoise CONCONI, la coéquipière de Michèle Mouton notamment sur Lancia Stratos, ainsi que Dany RAYNAUD. Photographe officielle de l’équipe Chardonnet dans laquelle courait Bernard Darniche et avec laquelle il a remporté tant de victoires, elle a fait vivre la Lancia Stratos au travers de son objectif.

LES INVITES D’HONNEUR

Aux côtés de Bernard Darniche, d’autres invités ont répondu présents pour cette édition 2023.

Parmi eux, François et Priscille Delecour seront présents pour ce week-end de fête. Lui vice-champion du monde des rallyes en 1993, elle double championne de France des Rallyes 1996 et 1997 après s’être faite connaître en remportant le trophée Fiat Cinquecento en 1994, ils se sont alignés chacun sur une voiture identique, une Alpine 110 R-GT, au Rallye du Var 2021, sans doute une première dans le monde du rallye !

Par ailleurs, l’événement sera honoré de la présence de Daniel Cabart et Gautam Sen, auteurs du livre référence « Ballot ».

Rudy Henry, le petit-fils d’Ernest Henry, le génial ingénieur concepteur de la Ballot d’Indianapolis, sera également présent, tout comme André Plasch, collectionneur belge, qui depuis 70 ans se passionne pour cette marque.

LES EXPOSITIONS

Plusieurs expositions viendront animer la ville pendant le week-end de la manifestation. Celle-ci se déroulant pendant les Journées du Patrimoine, l’accès y sera gratuit les samedi 16 et dimanche 17 septembre 2023.

1. BALLOT : un Homme, une Marque, des Victoires en course !

Après avoir découvert qu’un des plus illustres industriels ayant marqué l’histoire automobile était né et inhumé à Angoulême, il était bien naturel pour le Circuit des Remparts de lui rendre hommage, d’autant qu’il est entré dans le monde de la construction automobile par la grande porte, celle du sport automobile !

Cet hommage sera décliné au travers de divers événements permettant d’honorer l’homme, de présenter la marque et de rappeler son apport à l’histoire de l’automobile et de la course. Outre l’organisation le samedi du rallye dédié à la marque Ballot et sa présence au Concours d’Elégance, le public aura de multiples opportunités de faire connaissance avec cette marque souvent oubliée.

Une exposition intitulée « Ernest BALLOT : d’Angoulême à … Indianapolis ! »

Le Musée d’Angoulême, ancien palais épiscopal adossé à la Cathédrale, accueillera du 9 septembre au 8 octobre une exposition consacrée à Ernest Ballot et ses créations. Au travers de documents originaux, photos et plans d’époque, autres pièces rares et véritables œuvres d’art, elle retracera l’histoire hors du commun de cet angoumoisin réputé qui fit briller les couleurs de la France, d’Italie à Indianapolis. Ernest Henry, brillant ingénieur suisse, et les pilotes ayant contribué à cette épopée seront également mis à l’honneur.

Par ailleurs, une rare Sigma équipée d’un moteur Ballot sera exposée. Cette voiture, aujourd’hui propriété du Musée de l’Automobile de Compiègne, appartenait à l’aviateur Georges Guynemer.

Le vernissage de l’exposition est programmé le vendredi 15 septembre à 18 heures.

Deux visites guidées de l’exposition sont organisées, le jeudi 14 septembre à 12H15 et le samedi 7 octobre à 14H30. L’entrée est gratuite lors des Journées du Patrimoine, les samedi 16 et dimanche 17 septembre et le dimanche 1er octobre.

Exposition dans les Jardins de l’Hôtel de Ville

En hommage à Ernest Ballot, différents modèles de la marque seront également présentés dans les Jardins de l’Hôtel de Ville et la cour du Musée d’Angoulême.

Le public y admirera des modèles de course 8 cylindres (3/8 LC Indianapolis et Grand Prix 1006 victorieuse du Grand Prix d’Italie) et 4 cylindres (2LS) ainsi que des 8 cylindres de tourisme (RH2 et RH3) ou encore des modèles de tourisme 4 cylindres (2LT et 2LTS).

Grâce au collectionneur belge André Plasch, grand ami du Circuit des Remparts, les visiteurs découvriront des voitures dans leur état d’origine, comme une 2LS et la RH3 ayant appartenu à Germain Lambert, lui-même constructeur automobile et pour qui Ballot était une référence. Cette voiture est présentée pour la première fois au grand public.

En ces journées du Patrimoine, c’est tout le travail de restauration automobile qui sera mis en valeur, avec une voiture en reconstruction et des modèles restaurés, ainsi que la carrosserie automobile, avec des modèles carrossés par Chapron, Figoni, Lagache ou encore Glazmann.

2. MG, symbole de l’industrie automobile britannique

Dans le cadre du centenaire de la marque, une exposition sera dédiée à MG et son fondateur Cecil Kimber. Mise en scène par Claude Cherloneix, elle présentera place Francis Louvel plusieurs véhicules d’exception, parmi eux :

• MG K3 (CHASSIS 3024) René REY

• MG NA Bellevue B. DOUCHET

• MG PA 1934 Claude CHERLONEIX

• MG TA MONACO 1936 Michel LOREILLE

• MG B V8 Racing

D’autres modèles viendront compléter cette exposition organisée en parallèle du plateau course Prince Bira du dimanche, qui ne rassemblera pas moins de 20 MG d’avant-guerre, mais aussi du Concours d’Elégance et du Concours d’Etat, qui eux aussi accueilleront des MG.

3. Les Femmes pilotes mises à l’honneur

A l’Espace Mémoriel, de nombreuses archives photographiques retraceront le parcours de femmes pilotes, de Camille du Gast, première femme française pilote de course en 1901, à Michèle Mouton, qui battra le record du tour au Circuit des Remparts en 1988 en 205 Turbo 16, en passant par Odette Siko, qui reste à ce jour la femme la mieux classée aux 24 Heures du Mans depuis 1932.

Qu’elles soient connues ou qu’elles soient restées dans l’ombre, cette exposition intitulée « Femmes en course : de Paris-Madrid aux Remparts » est un hommage fort à leur courage et à leur combativité.

Exposition gratuite à découvrir le samedi 2 septembre de 14H00 à 18H00, les 15, 16 et 17 septembre de 10H00 à 19H00, ainsi que le samedi 7 octobre de 14H00 à 18H00 (visite guidée à 16HO0).

4. Exposition-vente de l’association Artist’Auto

Créée en 1994, l’association Artist’Auto regroupe les artistes inspirés par le monde de l’automobile et de la mécanique. Pendant tout le week-end de la manifestation, elle proposera à la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Angoulême une exposition-vente sur le thème de l’automobile.

Yahn JANOU, peintre et président de l’association, y présentera ses œuvres, Hervé NYS, vice-président, ses sculptures. D’autres artistes comme la peintre Sandrine BLONDEL, Sébastien SAUVADET, Philippe BURLET, des sculpteurs et des photographes, sont attendus pour cet événement dont le vernissage aura lieu le vendredi 15 septembre.

5. Expositions photos Alexandra Chollet et Olivier Zwilling

MECANICS MEMORIE – Regard croisé de deux photographes passionnés par l’esthétique des voitures anciennes, cette exposition permet de revivre la 50e édition du Circuit des Remparts au travers d’une quinzaine de photographies en noir et blanc, de ressentir l’ambiance particulière du paddock mais aussi de partager la tension des pilotes avant et pendant la course.

Du 1er septembre au 16 octobre au restaurant Little Comptoir, 33 rue de Genève à Angoulême.

Par ailleurs, avec FlyingCars, Olivier Zwilling proposera une dizaine de ses réalisations (restaurant L’atelier, place de l’Hôtel de ville à Angoulême). Après avoir photographié des voitures anciennes, il les retouche numériquement afin d’y soustraire les roues et créer ainsi un véhicule au style rétrofuturiste avec, comme toile de fond, la vie parisienne.

Alexandra Chollet : instagram lacoxi_nelle

Olivier Zwilling : instagram Monsieur_z

6. Le projet MORS en collaboration avec la Fondation du Patrimoine

Enfin, les visiteurs découvriront une voiture MORS sortie en 1896 des ateliers du constructeur français installés à Paris 15e et propriété de la Mairie d’Angoulême depuis le début des années 2000, suite à une donation. Cette Mors à moteur V4 carrossée en « dog-car » (ou « dos-à-dos ») est aujourd’hui la plus ancienne recensée dans le monde. Ce modèle rare et précieux de notre patrimoine sera exposé pendant tout le week-end de la manifestation.

En collaboration avec la Fondation du Patrimoine, l’association des Remparts avait lancé en 2019 une souscription publique dans le but de remettre à la route cette voiture, en trouvant le financement pour son indispensable prise en charge technique experte par les meilleurs spécialistes – qui par chance sont français voire charentais.

De nombreuses autres animations viendront enrichir le week-end de la manifestation, notamment une exposition « LE CIRCUIT DES REMPARTS : SON HISTOIRE » (du 12 au 17 septembre au Pavillon d’Angoulême, 7 bis rue Hergé, de 10H00 à 19H30, en accès libre), ou encore, dans les rues d’Angoulême, les « PORTRAITS DE PILOTES » et « COMPLETEMENT DINGO ».

Et pour ceux que le tracé historique de 1279 mètres, inchangé depuis l’origine, intrigue, l’Office de Tourisme du Pays d’Angoulême s’associe au Circuit des Remparts pour proposer une balade insolite le long des remparts, au rythme du Train des Valois.

Samedi 16 Septembre : départ à 10H00 et 14H15 place Saint-Pierre (cathédrale) – Tarif unique de 10 euros. Inscriptions auprès de l’office de tourisme du pays d’Angoulême : 05 45 95 16 84 – info@angouleme-tourisme.com / www.angouleme-visites.com

Enfin, pour célébrer ce programme et rappeler que cette manifestation est née en 1939, le Circuit des Remparts d’Angoulême renouvelle cette année son partenariat avec La Poste en proposant un collector de huit timbres autocollants à validité permanente, intitulé « A la Découverte du Circuit des Remparts » et représentant une sélection d’affiches de l’événement, de ses débuts jusqu’à aujourd’hui. Les timbres sont présentés sur un bloc reprenant le visuel d’une Bugatti bleue, photographiée lors de l’édition 2022 par le photographe officiel du Circuit des Remparts, François Baudin. Le collector et d’autres produits philatéliques seront en vente dans les bureaux d’Angoulême et alentours à compter du 31 août à midi, ainsi que sur un stand dédié, Place Bouillaud.