Skip to main content

ANGERS : A la Soclova, une équipe de jardiniers mobilisée…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

ANGERS : A la Soclova, une équipe de jardiniers mobilisée pour adapter les espaces verts au changement climatique

La Soclova, le bailleur social angevin multi-activités, agit pour préserver et développer les espaces de nature en ville et de biodiversité en proximité immédiate des logements sociaux dont il a la responsabilité, dans un souci d’amélioration du cadre de vie des résidents et d’adaptation aux effets du changement climatique.

La Soclova mobilise ses équipes de jardiniers toute l’année pour adapter ses espaces verts aux effets du changement climatique. Six jardiniers ont ainsi la responsabilité d’entretenir les 15 hectares d’espaces verts situés en pied de résidence. Ils adaptent leurs pratiques pour préserver la biodiversité en ville, créer des îlots de fraîcheur, et développer l’agriculture urbaine ainsi que les poumons verts qui permettent à chaque résident de bien vivre au quotidien.

Des jardiniers expérimentés au service de l’amélioration du cadre de vie des résidents 

L’équipe de jardiniers de la Soclova compte six agents qui ont chacun une zone d’expertise qui leur est propre. Matthieu est chargé du pilotage des actions en matière de biodiversité et de labellisation. Adèle gère les espaces potagers. Pascaline suit le déploiement et la coordination pour l’implantation des composteurs. Jean-Claude a un profil de pépiniériste et sélectionne les gammes végétales à planter. Florian pilote le développement des îlots de fraîcheur. André s’occupe du matériel et du choix des équipements. Tous sont sous la responsabilité de Max Courant, le responsable du service cadre de vie qui insuffle à l’équipe le sens des enjeux auquel le végétal répond.

« Nous sommes au service de la nature et la préserver permet à chacun de se saisir d’un enjeu incontournable aujourd’hui. Il ne s’agit plus d’entretenir nos espaces verts comme il y a quelques années. Tondre ou tailler des haies ne suffit plus ; il faut aujourd’hui renaturer, informer les résidents quant aux actions que nous mettons en œuvre et changer, tous ensemble de paradigme », explique Max Courant.

La préservation de la biodiversité en ville est au cœur de toutes les attentions. L’équipe a, par exemple, installé des nichoirs pour les oiseaux pour lesquels elle a pu observer un taux d’occupation de 77%. Des gîtes pour chauve-souris ou encore des ruches ont également été installés dans les résidences Beaussier-Patton ainsi que dans celle des Pléiades.

Des actions plus engagées sont aussi entreprises, telles que l’aménagement de toits végétalisés, la création de jardins partagés pour les résidents ou encore la mise à disposition d’espace de compostage. Un seul mot d’ordre pour l’équipe : Oser. Chaque espace est étudié par les jardiniers pour être valorisé. Les méthodes douces sont privilégiées, tout comme les nombreux partenariats initiés (Le CFPPA du Fresne ou encore la LPO).

La satisfaction des résidents encourage à poursuivre les initiatives engagées 

Deux résidences de la Soclova sont labellisées EcoJardin à Angers, encourageant le travail réalisé par l’équipe de jardiniers : la résidence des Pléiades, située dans le quartier de la Roseraie, et la résidence Papillaie.  L’obtention de ces deux labels est une mise en lumière aussi et une reconnaissance de la pertinence du changement de paradigme initié en 2018 (évolution des palettes végétales, meilleure gestion de l’eau, mise en place de techniques d’entretien vertueuses telles que fauches tardives, tontes différenciées, réhabilitation des adventices, etc).

L’engagement de la Soclova lui a également permis d’obtenir le label Afnor RSE26000, de niveau “Confirmé”, en mars dernier. Il se traduit aussi par une prise de conscience collective sur les enjeux environnementaux locaux. Ainsi, le maintien de la tonte haute à certains endroits pour préserver la biodiversité a obtenu l’adhésion des résidents : une enquête de satisfaction menée par la Soclova fin 2023 révèle que 86% des locataires sont satisfaits de la qualité de l’entretien des espaces extérieurs ; une satisfaction aussi pour les équipes de jardiniers qui voient leur action saluée.

« Le dialogue engagé avec les locataires pour leur expliquer la nature et la pertinence des actions mises en place s’appuie notamment sur des animations, des ateliers ou encore des expositions de sensibilisation aux enjeux de préservation de la biodiversité et du vivant. La présence d’un verger paysager est aussi un bon support de dialogue et d’explication par la pratique. Nous collaborons avec des partenaires comme le Jardin de Cocagne Angevin », souligne Max Courant.

Et de conclure : « La préservation de la biodiversité est une responsabilité partagée entre les jardiniers et les résidents. Chaque plante, chaque insecte, chaque animal contribue à l’équilibre fragile de notre écosystème urbain. En travaillant ensemble, en cultivant nos espaces verts avec soin et respect, nous créons un environnement où la nature prospère et où la communauté s’épanouit ».

A propos de la Soclova 

La Soclova, véritable couteau suisse de l’immobilier angevin, couvre trois secteurs : la location, l’accession à la propriété et l’immobilier d’entreprise. Créée en 1962 à l’initiative de la ville d’Angers, la Soclova est présente dans 13 communes de l’agglomération. En 2020, dans le cadre de la loi Élan qui a pour objectif de rendre les organismes HLM plus efficaces dans leur gestion, la Soclova s’est rapprochée d’Angers Loire Habitat pour créer le Groupe ALTHI.

Plus d’informations : www.soclova.fr